Ascenseurs / 20 mai 2022

Paco Guardado : « Il est très motivant de voir que les utilisateurs sont satisfaits de notre ascenseur ION »

Francisco Guardado fait partie de FAIN depuis près de 5 ans, où il travaille en tant que responsable de l’ingénierie mécanique. Il est l’un des « pères » de notre Ascenseur écologique ION ; du moins, en ce qui concerne sa partie mécanique. Nous avons discuté avec lui pour en savoir plus sur son travail dans la construction de l’ascenseur et son rôle dans l’entreprise. Voici ce qu’il nous a dit !

Avant de rejoindre FAIN, vous avez travaillé pendant plus de 20 ans dans l’usine d’une multinationale dédiée à la vente. Qu’est-ce qui vous a motivé à passer à une entreprise de maintenance d’ascenseurs ? Comment avez-vous vécu ce changement ?

L’entreprise pour laquelle je travaillais (Wittur) a décidé d’arrêter de fabriquer le produit sur lequel je travaillais jusqu’alors. J’étais chargé de la conception et de la fabrication d’ascenseurs pour l’Europe du Sud et sur ce marché, FAIN était l’un de nos principaux clients. La proposition qui m’a été faite par l’entreprise me permettait de continuer à développer mon travail, j’ai donc décidé de l’accepter sans aucune hésitation. 

Depuis que je travaille ici, j’ai ajouté mes connaissances en matière de conception et de fabrication à mes connaissances en matière d’installation et de maintenance. Ainsi, j’ai appris à prendre en compte de nombreux aspects que je ne considérais pas auparavant (comme, par exemple, la vision des techniciens, puisque mon travail consiste également à concevoir des équipements plus agiles et plus sûrs pour eux).

D’autre part, cela a été un défi de démarrer cette activité dans l’entreprise pour la première fois, en devant définir les outils de conception, les processus, les fournisseurs et les besoins de FAIN en tant que fabricant, installateur et entreprise de maintenance. En fin de compte, ce que nous recherchons, c’est d’avoir un produit moderne, durable, facile à installer, fiable au fil des ans et très compétitif qui donne satisfaction à nos clients.

Quel est l’aspect de votre travail que vous aimez le plus ?

La communication et l’apprentissage que cela implique avec tous les acteurs impliqués dans le processus de conception : côté commercial, fournisseurs, qualité, organismes de notification, responsables techniques et techniciens qui assemblent et entretiennent. Leurs points de vue contribuent toujours à améliorer le produit, et à rendre notre travail meilleur.

Lorsque vous étudiez pour votre diplôme, vous imaginiez vous en train de concevoir des ascenseurs ? Qu’est-ce que vous aimez le plus dans ce métier ?

Quand on est étudiant, il est difficile de savoir où l’on va finir. Ce qui était clair pour moi, c’est que je voulais me consacrer à la technologie et au produit (ce qui m’a toujours attiré). Apprendre les solutions utilisées dans d’autres secteurs de l’ingénierie et les raisons qui y conduisent est pour moi un passe-temps, et j’en tire toujours des conclusions.

L’ascenseur est un produit qui nécessite de nombreuses technologies différentes, ainsi que de nombreuses réglementations. Même si cela n’en a pas l’air, il faut avoir des connaissances en mécanique, en électronique, en électricité, en construction, en production, en coûts, en matériaux, en réglementation, etc. et surtout beaucoup de bon sens !

Quel effet cela fait-il d’être le « père » de l’ION, un ascenseur qui a révolutionné le secteur ?

Beaucoup de satisfaction, parce que la FAIN m’a fait confiance en me confiant cette tâche, et parce qu’elle a été menée à bien de la manière dont l’entreprise le souhaitait non sans beaucoup d’efforts et de dévouement. Je me souviens avoir redessiné les composants plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils répondent aux exigences (en termes de poids, de résistance, de coût, d’assemblage, etc.)

Il ne faut pas oublier les heures investies par la direction, dirigée par Nicolás Mediavilla, pour transmettre au produit toutes les exigences de ce secteur au fil des ans.

D’autre part, j’ai été ravi de partager avec toute l’équipe la tâche de développer et de lancer l’ascenseur ION. Littéralement « tout le monde » a participé d’une manière ou d’une autre au projet : de la direction à la comptabilité, en passant par la qualité, la réception, les systèmes, le marketing, la production, la R&D, les achats (et les fournisseurs), l’entrepôt, la nouvelle construction, les ventes, FSA et l’ingénierie. Et, bien sûr, je n’oublie pas les techniciens de montage qui nous donnent toujours leur vision du travail quotidien et continuent de le faire jusqu’à ce jour. Tous les départements de FAIN ont contribué au produit.